En tant que représentant des ventes en semence, je suis toujours surpris au printemps de voir l’utilisation d’un grand nombre de semoirs à rangs divisés, permettant de semer en même temps des hybrides différents. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela n’est pas avantageux pour vous ou pour les produits avec lesquels vous travaillez.

En plus des 12 bonnes raisons que vous connaissez déjà, une « 13e raison » m’a sauté aux yeux, alors que j’étais passager à bord d’une moissonneuse-batteuse. L’opérateur procédait alors à une récolte de maïs dont le taux d’humidité était très élevé et il éprouvait de la difficulté à ajuster sa moissonneuse-batteuse pour obtenir de beaux échantillons propres.

L’image A montre deux hybrides différents qui arrivent dans la moissonneuse-batteuse en même temps. Notez bien la grosseur différente des grains. L’image B montre deux grains d’hybrides d’une grosseur différente, mais qui sont moissonnés en même temps. L’image C montre deux épis différents dont les rafles sont de dimensions différentes et qui sont moissonnés ensemble.

La moissonneuse-batteuse est une merveilleuse pièce d’équipement. Toutefois, à partir de ces exemples, vous comprenez que l’ajustement adéquat et idéal ne sera jamais plus qu’un juste milieu entre ces deux types d’hybrides. Plus que le maïs s’assèchera, moins que les ajustements deviendront difficiles. Mais malheureusement, nous essayons aujourd’hui de récolter à un taux supérieur à 30 %, tout en voulant maintenir une qualité qui ne nous amènera pas à avoir des tonnes de grains brisés.

Et en passant, je ne vous ai pas encore parlé des effets de ces semoirs à rangs divisés sur les ajustements de vos séchoirs!!!

Kirk Van Will, CCA-ON, Semences Maizex
Spécialiste en rendement pour les comtés de West Middlesex et Lambton
Twitter: @KirkVanWill